Fats Domino – Des faces Imperial aux covers : l’Éternité a son tarif…

Posted by

“Gros Domino” s’en est allé. Un flot de souvenirs musicaux submerge l’ouïe, nous laissant abandonné et pantois. Un parent proche dont on cherche en vain la bienveillante ombre tutélaire. Un mélange de tristesse immédiate et d’allégresse antérieure. La nostalgie n’est certes plus ce qu’elle était, mais les traces d’anciens festins continuent à stimuler les papilles. […]