Posted by
MNOPerigord TOUR 2018

Découvrez le panel d’artistes qui participeront au 18e Festival MNOP,
leurs univers distincts – et cependant complémentaires – qui enchanteront vos soirées…

En attentant la Programmation, vibrez par les mots et les extraits musicaux de chacun d’entre eux !


Avec une voix entre blues et soul, des sons de guitares sauvages, des instruments électroniques (stylophone, ace tone rythm machine, théremin), des percussions diverses (berimbau, bidons, bouteilles et bongo) ils parviennent à obtenir un son original qui plaira autant aux fans de blues, R’n’B, rock ainsi qu’à un public beaucoup plus large.

Automatic City joue à sa manière. Le quartet reste fidèle à un esprit original, avec des sons crus, des grooves organiques, une manière de jouer rappelant les racines du blues et du rhythm’n blues. Ils incluent également des instruments plus inhabituels à ce style, des percussions diverses, de vieilles boîtes à rythmes, des effets, visant à faire voyager cette musique…

Avec des voix soul, des sons de guitare électrique sauvage, slide, theremin ou sitar, percussions diverses, comme Berimbau, bongos, bouteilles et canettes, ils proposent un mélange unique, qui va plaire, voodoo blues !

Ils sortent leur premier album « One batch Of Blues » en 2016. « Bongoes & Tremoloes » sur le label Stag Olee sorti en 2017 propose aussi du matériel original comme « Evil eyes on me », « Resolution Blues » et quelques instrumentaux.

Ce second opus d’Automatic City en est une preuve supplémentaire. Et flagrante. Avec « Bongoes & Tremoloes », le quatuor nous entraîne sur les rives les plus voluptueuses du Mississipi, les marais moites du Bayou et tous les champs de coton arides de la planète.

Et ce, sans un retour en arrière, sans copier les maîtres du genre. Car aux riffs primaires s’ajoutent à la fois des instruments électroniques et des percussions tribales. Le résultat est bluffant. On est à la fois au plus prêt de l’ADN du blues (le fameux son du Delta) et tellement sûr qu’il y a quelques années encore, il eut été impossible de sortir un tel album. L’explication tient peut-être dans l’expérience des musiciens et leur parcours très jazzy : Eric Duperray (le talentueux Mr. Day) au chant et à la guitare, Emmanuel Mercier à la guitare, au thérémine et au stylophone, Raphaël Vallade à la contrebasse, et le brésilien Zaza Desiderio aux percussions, bien connu dans le milieu du jazz.

Le secret de « Bongoes & Tremoloes » ? Ce melting pot géographique, Blues US, guitares lyonnaises, ondulations brésiliennes : le triptyque gagnant pour qui veut miser sur une musique qui dépasse la simple notion d’originalité.


Automatic City – Satisfied

Retrouvez le concert MNOP de Automatic City :

Vendredi 27 juillet à Château-L’Êvéque


Crédits photos : J-M Rock’n Blues, Renaud Allouche, Automatic City