Posted by
MNOPerigord TOUR 2018

Benoit Blue Boy & Les Gaziers du Rythme + Nico Duportal, Vendredi 27 juillet, 20h30, Place de la Mairie, Douchapt

Afin de profiter pleinement de ce concert, nous vous suggérons par la même occasion de découvrir ce territoire : lieux remarquables, art de vivre, acteurs locaux, festivités…
Retrouvez toutes nos suggestion en bas de cet article !


Benoît Blue Boy

Né en 1946 à Paris, Benoît Blue Boy partage très vite son temps entre ses études aux Beaux-Arts et ses compagnons de tous les instants : le blues et l’harmonica. Auteur compositeur, il décide d’apprendre son métier sur scène et de faire découvrir cette culture d’outre-Atlantique qu’est le blues. Le blues français est né.

En 1970, il part pour Los Angeles où il va séjourner deux ans. Il y fera la rencontre de Stevie Wonder, Carol King, James Taylor et Albert King. En 1972, il découvre auprès de Zachary Richard la musique cadienne de Louisiane. Les deux musiciens chantant en français reconnaissent mutuellement s’être influencés : Benoît par son blues et Zachary par ses racines louisianaises.

Le premier album de Blues en français « Benoit Blue Boy » sort en 1978 chez Vogue. C’est déjà du Made in Benoît avec des textes pleins d’humour et de dérision façon Boris Vian et surtout l’art et la manière de chanter le Blues bien de chez lui. Un an plus tard, même envie pressante, il sort son deuxième album chez Vogue « Orignal », et dans la foulée, prend la direction artistique des deux premiers disques du groupe « Backstage » où sévissait déjà Paul Personne.

En 1981, on n’arrête pas Benoît Blue Boy comme ça et il lance sur la comète son 45 tours « Le Blue du vendeur de Blues ». Juste après, il travaille sur la réalisation du premier album de Patrick Verbeke. En Juin 82, c’est l’Olympia et Benoît participe à de nombreuses émissions de radio et télévisions. Son troisième album « Plaisir Simple » sort chez Gaumont.

C’est aussi chez Gaumont qu’il collabore artistiquement à un album de Jacques Dutronc. C’est en 1986 que sort son quatrième disque chez Madrigal « Tortillage » – titre qui prédestinera au nom de son futur groupe « Les Tortilleurs ». Le cinquième album sort en 1988 chez M.O. « BBB et les Tortilleurs » avec François Bodin à la guitare et Philippe Floris à la batterie. Peu avare de son art, Benoît parcourt la France et l’Europe.

En juillet 2000, Benoît enregistre à Austin « Benoit Blue Boy en Amérique » avec entre autres les West Side Horns, Hector Watt, Uncle John Turner. Plusieurs tournées avec Lazy Lester, « Maux d’absence » en 2004 de nouveau avec Geraint Watkins. « Funky Aloo » en 2010 avec Freddie Roulette.

En 2017, il revient au format 33 tours puisque « À boire et à manger à Saint-Germain-des-Prés » paraît uniquement sur vinyle et en téléchargement mp3. Benoît Blue Boy a également obtenu des récompenses : Meilleur artiste de blues aux Trophées France Blues 1998, Meilleur compositeur blues français 2001 et Meilleur album de blues français en 2001.

« Il est l’anti-Colonel Parker qui transforma Elvis en héros grec et au sein des Rolling Stones, il serait plutôt Keith Richards que Mick Jagger ». – Serge Sciboz


Nico Duportal

Reeling’ n Rockin’ Soulful Blues, voici une appellation appropriée à la musique servie par le guitariste/chanteur Nico Duportal. Puisant son inspiration aux meilleures sources de la musique populaire américaine, il est devenu en quelques années, une figure incontournable et emblématique de la scène Européenne.

Oscar McLollie, Doc Starkes, Johnny Guitar Watson, Larry Williams, Little Richard, Ike Turner… sont quelques-uns des héros qui influencent la musique et les titres originaux du groupe.

Nico Duportal & His Rhythm Dudes sillonnent les routes, écument les festivals et clubs en Belgique, Hollande, Allemagne, Luxembourg, Scandinavie, Grande-Bretagne, Espagne, Italie… Leurs prestations incendiaires galvanisent auditeurs comme danseurs. C’est tout le Rhythm’n’Blues et le Rock’n’roll originel que Nico et ses acolytes ressuscitent avec ardeur et style. Ils ont eu l’occasion d’accompagner nombre de légendes internationales du Rock’n’Roll et du Blues tels que : Big Jay McNeely, Lynwood Slim, Mitch Woods, Wanda Jackson, R. J Mischo, Lloyd Price, Roddy Jackson, Gizzelle, Ruby Ann, Junior Watson, Mark Tortorici et Alex Vargas.

De même qu’en 2014 et 2015, Nico Duportal tournera en son nom dans les clubs californiens et festival à Las Vegas accompagné par The Memphis Kings. Là-bas, il aura l’opportunité d’être invité à poser sa guitare aux côtés de Kid Ramos, sur un titre de l’album « Wrapped up and ready » du Collectif Américain The Mannish Boys. Ce dernier réunit entre autres : Sugar Ray Rayford, Kim Wilson, Jimi Bott, Willie J. Campbell, Ron Dziubla, Fred Kaplan, Mike Welsh

Côté studio, c’est en 2009 que Nico décide de s’entourer de fines gâchettes pour enregistrer (en conditions live et sans fioritures) l’album « Meet me in the Basement ». Il persiste et signe avec ses Dudes en sortant en juin 2011, l’album « Goin Back To Ya », pour lequel le magazine Soul Bag lui décernera « le pied » (5 étoiles, réservé aux disques faisant date).

En avril 2013, leur troisième album « Real Rockin’ Papasort » chez Crazy Times Records. Le band récidive en 2015 avec deux disques !! Leur quatrième album « Guitar Player », et celui de la chanteuse texane Jai Malano « Rocket Girl » (produit et arrangé par Nico et ses Dudes), tous deux sortis chez Rhythm Bomb Records. Le tout nouvel album « Dealing With My Bluessorti » chez Dixiefrog (Rhythm Bomb hors de France) présente une évolution indéniable dans le style de Nico Duportal.

Entremêlé de Blues, Calypso, Soul, Mambo, Gospel et Rock’n’Roll et avec une touche résolument moderne, le groupe ne perd pas pour autant sa sonorité qui fait son identité. Le dernier projet en date est la collaboration du groupe avec la légende du Blues français Benoît Blue Boy (avec le guitariste Stan Noubard Pacha) pour son dernier album « À Boire et à manger à Saint-Germain-Des-Prés », un hommage aux pionniers du rock français des années 50 tels que Moustache, Jean-Pierre Sasson ou encore Mac Kac. Autant d’albums qui témoignent indéniablement du style fougueux, de la vivacité et du savoir faire de Nico Duportal & His Rhythm Dudes !


Benoit Blue Boy & Nico Duportal – Une petite salade – Avec de la mayonnaise


Douchapt, pays Ribéracois

À l’ouest du département de la Dordogne, la commune de Douchapt, entièrement située en rive gauche de la Dronne, principal affluent de l’Isle, comprend également une île au milieu de la Dronne. Prenez le temps de visiter l’église Saint-Pierre-ès-Liens datant du XIIe siècle, puis remaniée au XIXe siècle.


INFOS PRATIQUES :

  • Mairie – Le Bourg – 24350 Douchapt – Tél. : 05 53 90 30 33
  • Tarif : gratuit
  • Restauration et buvette sur place


Crédits Photos : © Philippe Prétet, Guide du Périgord