Posted by
Actualités

Véritable songwriter, mais également chanteur et guitariste doué, Matt Wanderscheid nous délivre un nouveau projet musical où les maîtres-mots semblent bien être feeling et authenticité. Composé essentiellement de morceaux originaux, chaque concert est une aventure musicale enivrante et inspirée qui vous transporte à la croisée du blues, du folk, de la country et du rock’n’roll.

Ils sont cinq musiciens, aux CV bien remplis (Julien Bouyssou / orgue hammond, Damien Daigneau / piano, Bastien Cabezon / batterie, Grégoire Oboldouieff / basse, Anthony Stelmaszack / guitare et mandoline), à venir prêter main forte aux morceaux deMatt Wanderscheid, offrant à l’auditeur les sonorités d’un sextet que trop rare dans nos régions.

Ici, les styles s’entrecroisent et s’épousent, à l’instar des deux guitares qui chantent parfois à l’unisson pour mieux trouver leur propre voix l’instant d’après, ou encore de l’orgue et du piano qui, loin d’être des frères ennemis, travaillent main dans la main pour nous offrir le meilleur de leurs mondes. La voix de Matt, toujours juste et sensible, nous chante sa vie, nous prenant à parti comme des confidents ou de vieux amis à qui l’on raconte ses histoires autour d’une pinte de bière.

On voyage au son des ballades acoustiques et des rock’n’roll tonitruants, on roule sur la route des grands noms de la musique américaine et anglo-saxonne (Bob Dylan, Ry Cooder, BB King, Hank Williams, The Rolling Stones…) sans jamais tomber dans le plagiat ni l’hommage complaisant. On avance sereinement, les endorphines au garde à vous, et l’on en vient à penser que si la musique pouvait toujours faire preuve d’autant de maturité et de sincérité, le monde serait déjà bien meilleur.