Posted by
Actualités

« Si le balcon de Royal Street s’effondre à cet instant, le French Quarter Festival devra être annulé faute de musiciens ». Une phrase d’Isabelle Jacopin, pour situer l’instant. Merci à notre amie pour nous avoir prêté son balconny lors de cette troisième Mnoparty. Merci à tous les amis musiciens présents qui ont pu dégager du temps dans une période d’intense activité de concerts et de répétitions. Merci aux tribus de Mardi Gras Indians des Guardians of Flame, des Wild Tchoupitoulas et des Golden Commanches d’avoir si bien représenté ce son qui nous porte à longueur d’année et de festival. Merci aux deux compères Brother Tyrone et Everett Eglin d’avoir égayé l’instant. Merci à Blue Renée qui chantait dans la rue juste en dessous de notre balcon pour être passée nous voir. Merci au grand Mario Abney d’avoir sorti sa trompette pour un instant de grâce. Merci à l’ami Randy Cohen pour avoir retardé son départ dans le Mississippi vers le Juke Joint Festival. Merci à Tom Worell, à Wayne Moreau qui ont loupé une répétition pour être là. Merci à Craig Klein d’avoir laissé son trombone au Préservation Hall le temps d’un verre furtif. Merci à Charlie Miller d’être toujours l’indéfectible oncle et ami qu’il est. Merci à Shane Cohn et aux autres membres de Tuba Skinny de nous inviter à leur « cd release Party ». Indéniablement, Mensignac et Atur ne vont pas être déçus par leur présence lors du MnopTour 2019. Merci à André Bohren d’être venu avant d’aller au repas d’anniversaire de son père. Merci à Nathalie pour la gestion matérielle et spirituelle de la Party. Merci à Alain et Irène Piarou pour être toujours dans l’Action Jazz. Merci à nos hôtes Dalton pour nous prêter leur appartement pendant toute la durée du séjour. La lune a remplacé le soleil sans réelle rupture, le temps file plus vite qu’on ne le voudrait. On ne pourra passer au Chickie Wa Wa pour saluer Johnny Sansone et John Fohl. Too Late. Le French Quarter Festival commence demain…


Cliquez sur les images…