Posted by
Actualités

Blues for Mayflower

Un vieux blues lancinant 
The same old blues qui coule 
Sous le Pont Mirabeau 
Qui s’écoule , arhoolies
De remugles et d’infamies 
Oubliant ainsi les senteurs 
Épicées et sensuelles

Un vieux blues entêtant 
The same old  blues qui brule 
Guernica sous l’enfer
Des stukas aéroplanes blindés 
Qui mitraillent en piqué 
Qui plongent hurlant et sifflant 
Dans une indifférence polie

Un vieux blues laminant 
The same old blues qui brule 
Du Goethe du Dante du Sade
Incunables et maroquins
Dans les braises des autodafés

(to be continued hélas … )

Jacques Servia
Crédit Photo : DR