Posted by
L'Aventure Lousiane

Tout au long de cette année, nous allons suivre les tribulations de Nathalie, bénévole MNOP, partie durant quelques mois à la Nouvelle-Orléans. Au travers de ses mots, Natalie nous offre un témoignage sincère et réel de NOLA.

26 – Festivals Cuisine & Boissons à la Nouvelle Orléans

« 15 février 2019,

La Nouvelle-Orléans fait partager sa passion de la cuisine et des boissons avec toute une série de festivals dans lesquels chacun peut goûter, siroter ou déguster les meilleures offres gustatives de la ville tout au long de l’année. Po-boys, tomates créoles, huîtres, bières artisanales, quel que soit ce dont vous avez envie, il y a des chances que la ville ait un festival sur ce thème. Aiguisez votre appétit et découvrez le programme !

Les Festivals Cuisine & Boissons à ne pas manquer

New Orleans Wine & Food Experience

Des milliers d’amateurs de vin et de cuisine se réunissent chaque printemps à la Nouvelle-Orléans pour l’un des rites de passage les plus extravagants de la ville, le New Orleans Wine and Food Experience. L’événement met en valeur les restaurants légendaires de la ville avec des vins fins du monde entier. Plus de 250 vignobles sont habituellement représentés au cours d’un festival de cinq jours, avec plus de 800 cuvées servies à une série d’événements et de dîners sur réservation à l’extérieur comme à l’intérieur. Plus de 100 des meilleurs restaurants de la ville y participent.

Des douzaines de restaurants proposent des dîners vignerons spéciaux, animés par des représentants des vignobles. Lors de ces repas, des vins sélectionnés sont soigneusement associés à chaque plat. Apprenez les associations plats-vins directement auprès les vignerons et des chefs qui les ont créées. Un vignoble différent est représenté dans chaque restaurant.

La Royal Street Experience est une promenade animée dans la rue la plus élégante du Quartier Français. Musique, cuisine et vins sont les ingrédients de cette soirée festive. Les participants peuvent faire leur shopping dans les charmantes galeries de Royal Street tout en découvrant les offres de vin à chaque étape et tente culinaire sur l’itinéraire.

Des verres à vin et des bracelets sont distribués avec chaque billet pour permettre aux participants de goûter jusqu’à 40 offres différentes de vins présentés et la cuisine étonnante de la Nouvelle-Orléans. Il y a aussi des grandes dégustations avec des plats issus de plus de 100 restaurants de renommée mondiale de la Nouvelle-Orléans, associés avec des vins de plus de 250 producteurs. Les nombreux séminaires couvrent une large gamme de sujets, dirigés par des vignerons et d’autres experts en viniculture et industrie du vin. 

Beignet Festival

Le festival gratuit a lieu de 10h à 18h au City Park Festival Grounds. Des délices traditionnels recouverts de sucre en poudre aux options salées fourrées de fruits de mer, fromage et bien plus, Beignet Fest présentera différents plats à base de beignets provenant des meilleurs restaurants et food trucks de la Nouvelle-Orléans.

Fidèle au style de NOLA, le festival gratuit présente aussi des concerts de musique locale live, un village pour les enfants, un marché d’artistes et une expérience VIP. Les recettes du Beignet Fest seront reversées à la Tres Doux Foundation, qui octroie des bourses pour les associations sans but lucratif au service des enfants ayant des retards de développement. Des récompenses seront distribuées pour les catégories Best Sweet (Meilleur sucré), Best Savory (Meilleur salé), Crowd Favorite (Favori du public) et Most Original (Le plus original)…

Oak Street Po-Boy Preservation Festival

Ce qui est connu dans certaines parties du pays comme étant un « sandwich sous-marin » et dans d’autres un « hoagie », s’appelle un « po-boy » à la Nouvelle-Orléans. Et comme toutes les autres créations uniques à la Louisiane et à la Nouvelle-Orléans, il existe un festival pour le fêter, et une histoire colorée est à son origine.

Le Oak Street Po-Boy Festival se tient chaque année à la mi-novembre le long de la partie commerciale d’Oak Street dans le quartier de Carrollton. Le festival est non seulement une célébration culinaire du célèbre sandwich, mais il marque aussi la renaissance d’un quartier commerçant autrefois florissant avec des racines aussi profondes que le quartier lui-même. Carrollton était une ville séparée jusqu’à ce qu’elle soit annexée par la Nouvelle-Orléans en 1874 et Oak Street était son cœur commercial.

L’évènement d’une journée seulement de 10h à 18h, propose de la musique live, des arts et bien sûr des stands offrant différents types de po-boys. Des crevettes sautées, des huîtres et du poisson-chat, avec la version au jambon-fromage et au bœuf grillé sont les favoris, mais il y a beaucoup d’autres choix également. Vous pouvez les commander « dressed » (garnis) avec de la laitue, des tomates, des oignons et de la mayonnaise ou « naked » (sans rien) sans les condiments. Avec ou sans, ils sont délicieux !

Au cours du festival, les commerçants de la rue d’Oak Street ouvrent leurs portes aux visiteurs comme aux acheteurs, offrant une grande variété de choses, allant des livres vintage et de la bijouterie aux oeuvres d’art et vêtements uniques. Les cafés et petits restaurants accueillants proposent leurs spécialités, tout comme les plus grands comme Jacques-Imo’s Restaurant et le mondialement renommé Maple Leaf Bar avec sa musique live et sa piste de danse.

Louisiana Seafood Festival

La musique flotte dans l’air chaque weekend du Labor Day au City Park tandis que les participants du festival ont du mal à se décider quel plat aux fruits de mer déguster, le Louisiana Seafood Festival célébrant l’incroyable histoire des fruits de mer de Louisiane. Ce sont trois jours de cuisine, musique, danse et arts.

Les vendeurs de restauration de Louisiane donnent leur version de chaque type de plats aux fruits de mer, huîtres, écrevisses, crevettes et plus, cuisinés de diverses manières. Il y a des po-boys aux huîtres, des huîtres au barbecue, de l’étouffée aux écrevisses, une rémoulade aux crevettes, des wraps aux crevettes barbecue, des tacos à l’alligator grillé et d’autres choix succulents.

Parmi les restaurants représentés, figurent Acme Oyster and Seafood House, Café Giovanni, Drago’s Seafood Restaurant, Galatoire’s, Red Fish Grill et d’autres. Il y a aussi un beer garden et des stands à daiquiri, ainsi que des options sans alcool.

Dans un pavillon de cuisine, des chefs célèbres comme Chef John Besh, Duke LoCicero de Café Giovanni, Michael Sichel de Galatoire’s et d’autres font des démonstrations. Les visiteurs peuvent apprendre à confectionner les meilleurs plats aux fruits de mer avec les meilleurs chefs.

Aux Festival grounds, les musiciens de Louisiane divertissent les participants du festival. Kermit Ruffins, Rebirth Brass Band, Jon Cleary et Amanda Shaw figurent parmi ces artistes. Il y a aussi un village d’art avec une variété de vendeurs d’art locaux proposant des œuvres d’art, de la bijouterie, des vêtements et des accessoires. 

Fried Chicken Festival

Croustillant, extra croustillant, doublement trempé, épicé, doux, extra épicé, frit, le poulet est servi d’une multitude de façons dans de nombreux fantastiques endroits à la Nouvelle-Orléans. C’est une référence sur de nombreux menus. Vous pouvez venir goûter les meilleures versions au National Fried Chicken Festival présenté par Raising Canes en septembre au Woldenberg Park près de la rivière.

Le festival gratuit de deux jours propose des plats de plus de 35 restaurants, beaucoup de musique sur deux scènes de groupes comme Sweet Crude et les Brass-A-Holics, des démonstrations de cuisine, des activités pour la famille ainsi qu’une compétition pour manger le plus de bâtonnets de poulet frit. Et, bien sûr, les chefs se mesurent dans les compétitions du meilleur poulet frit et du meilleur plat de poulet frit.

Crescent City Blues & BBQ Festival

Dans une ville aussi connue pour sa musique que pour sa cuisine, le Crescent City Blues & BBQ Festival allie le meilleur de ces deux genres. Le festival gratuit réchauffe le cœur du Central Business District de la Nouvelle-Orléans quand la météo commence à se rafraîchir en octobre avec de la musique live, des délices exquis au barbecue et bien plus.

Deux scènes sont installées dans le square pendant les deux jours du festival et certains des plus célèbres artistes du blues de la nation ont participé aux événements passés. Il y a aussi une scène d’histoire racontée toute proche où les musiciens racontent leurs histoires et les festivaliers ont l’occasion de poser des questions. Taj Mahal, Barbara Lynn, Luther Kent, Don Vappie, Walter « Wolfman » Washington, Anders Osborne et Stanton Moore, pour n’en citer que certains, font partie des musiciens qui ont joué et parlé ici ces dernières années. Cela se passe sur Lafayette Square, entre St Charles Avenue et Camp Street.

On trouve tout autour du square des stands proposant divers types d’arts et quelques unes des meilleures spécialités de barbecue dans le sud avec une emphase sur la Louisiane. Il y a de la poitrine de bœuf et du chipped beef, une forme de bœuf pressé et salé, des mini hamburgers grillés et des côtes, des côtelettes d’agneau et du filet de porc, et bien sûr de nombreuses variétés de saucisses, le tout servi sur des po-boys ou des assiettes. De nombreux restaurants préparent soigneusement des recettes tout au long de l’année pour s’assurer d’apporter leur meilleure contribution à la fête. Il existe aussi des options végétariennes et vegans, ainsi que des fruits de mer.

Le festival est l’un des festivals de musique et cuisine présentés par la New Orleans Jazz & Heritage Foundation, qui elle-même produit le New Orleans Jazz & Heritage Festival chaque année.

Tales of the Cocktail

La légende raconte que le premier cocktail a été mixé à la Nouvelle-Orléans au début du XIXe siècle par un pharmacien cherchant un remède pour les maux d’estomac. C’est sûr, la ville a adopté l’art de la boisson et pour commémorer cette tradition, Tales of the Cocktail a été créé.

Ayant lieu en ville en juillet, cette fête qui fait sauter les bouchons prend l’art de la boisson et du cocktail très au sérieux, en fêtant tout ce qui peut l’être, de la mixologie à l’histoire en passant par les tendances au cours de cinq jours de « cocktails, cuisine et culture. » Tales of the Cocktail est généralement un événement lié à l’enseignement et au networking de l’industrie des bars, orienté vers les barmans, propriétaires de bars et autres professionnels.

Une série d’événements payants incluent des présentations, séminaires, associations sous forme de dîner, démonstrations de cuisine et de shaking et bien plus. Un événement phare est le Bar Room Brawl, opposant six barmans pour des libations très divertissantes.

Les thèmes des séminaires sont un mélange intriguant à mi-chemin entre la culture de la boisson à la russe et le botaniste ivre, à la fois sérieux et fantasque.

Parmi les événements, on trouve des menus dégustations à prix fixes spéciaux dans des douzaines de restaurants de la Nouvelle-Orléans, de sorte que les clients peuvent goûter la meilleure cuisine que la ville peut offrir. Les Spirited Dinner Series sont aussi populaires, les restaurants participants proposent des dîners associant cocktail et cuisine.

Des visites explorent l’histoire des cocktails de la Nouvelle-Orléans dans le Quartier Français, avec des arrêts à certains des bars et restaurants les plus célèbres du quartier. Il y a beaucoup de fêtes sur le thème des cocktails spéciaux dans les hôtels et restaurants ainsi que des cartes spéciales et salles de dégustation dans les bars coïncidant avec le festival.

Une importante partie du festival est constituée par les Spirited Awards qui récompensent les meilleurs bars, barmans et experts en cocktail du monde entier. Un panel soigneusement sélectionné de juges représentant chaque région du monde et facette de l’activité sélectionnent les gagnants des Spirited Awards

Treme Creole Gumbo Festival

Fanfares et gumbo, un délice pour vos oreilles, et l’autre pour vos papilles. Tous deux sont fêtés le deuxième weekend de novembre lors du Tremé Creole Gumbo Festival annuel, qui célèbre également le long héritage de ce qui est considéré comme étant le plus ancien quartier d’afro-américains libres aux États-Unis.

Le festival a lieu au Congo Square dans le coin du Louis Armstrong Park, ainsi que dans d’autres sections du parc sur North Rampart Street entre St Peter et St Philip Streets, directement en face du Quartier Français.

Le point phare du festival, en plus du gumbo et des autres délices culinaires uniques à la Nouvelle-Orléans, ce sont les sons des fanfares joués par des artistes renommés, dont beaucoup ont grandi dans le quartier historique de Tremé. Parmi eux figurent des groupes récompensés aux Grammy comme Rebirth Brass Band, Tremé Brass Band, la fanfare féminine du Pinettes Brass Band, The Hot 8 et bien plus. Vous découvrirez certains des meilleurs gumbos du monde entier. Représentant le mix culturel de la Nouvelle-Orléans, le gumbo est un type de soupe qui est un plat signature dans de nombreux grands restaurants de la ville, qui sont présentés pour certains au festival. Sa base est un roux épais, une combinaison assaisonnée de farine et d’huile, qui rend le gumbo si consistant.

Les ingrédients du gumbo varient d’un chef à l’autre mais généralement, il y a un gumbo aux fruits de mer, avec des crevettes, du crabe, des écrevisses, des huîtres et d’autres types de poissons, et un gumbo à la saucisse, avec de l’okra, du poulet, des saucisses (y compris de l’andouille épicée) et des oignons. Il est servi avec du riz blanc et doit être au moins légèrement épicé. Le signe d’un bon gumbo est que lorsque vous en prenez une bouchée, il vous laisse bouche-bée !

Beaucoup d’autres plats typiques de la Nouvelle-Orléans sont servis au festival comme les haricots rouges avec du riz, du poulet frit, des assiettes diverses de poisson chat et des desserts comme le bread pudding. 

French Market Creole Tomato Festival

Au mois de juin, les plats avec des tomates créoles commencent à affluer sur les cartes des restaurants, dans les marchés fermiers et sur les stands du bord des routes. Pour commémorer l’arrivée de la récolte, le French Market Creole Tomato Festival se tient le second weekend de juin dans le Quartier Français.

Le French Market Creole Tomato Festival honore les produits frais, les fermiers de Louisiane et sa cuisine unique dont la tomate créole est une star. Le festival gratuit est apprécié des locaux comme des visiteurs pour ses traditions bizarres et excentriques, telles que des tomates grandeur nature courant sur le terrain en tenant des ventilateurs en forme de tomate et la mise aux enchères des premières tomates de la saison aux chefs locaux.

Il y a aussi des compétitions où l’on mange des tomates et un Bloody Mary Market avec des variations du cocktail populaire. Il y a de la musique sur plusieurs scènes dans tout le Marché Français, qui sponsorise le festival.

Jon Cleary, The Honey Island Swamp Band, Tab Benoit et d’autres s’y sont produits les années passées. Des démonstrations de cuisine ont lieu, il y a des livres de cuisine à vendre et des recettes gratuites sont distribuées.

Les stands de restauration proposent des plats favoris à la tomate comme des tomates vertes frites, des tomates créoles avec de la salade de crevettes, des crevettes fourrées aux tomates créoles grillées sur du riz au jasmin, des crêpes au basilic et à la tomate créole, de la glace à la tomate créole, des tourtes à l’écrevisse et à la tomate créole, des jeunes oignons sur un lit de tomates créoles et bien plus. Les juges parcourent le festival à la recherche du « meilleur de la fête », les participants s’efforçant de produire les plats les plus créatifs, les plus traditionnels, les plus succulents et les plus sains. Ces tomates succulentes sont essentielles dans de nombreux plats populaires de la Nouvelle-Orléans. Les chefs et les clients adorent leur versatilité et leur parfum unique. De nombreux restaurants du Quartier Français proposent des dîners spéciaux en juin dont la star est notre populaire tomate.

Hogs for the cause

Hogs for the Cause, c’est une bonne compétition amicale de barbecue et bien sûr une cause. Le festival très anticipé recueillera des fonds pour les familles luttant contre le cancer du cerveau en pédiatrie. Par le biais de leurs efforts annuels de recueil de fonds, Hogs for the Cause a été voté Meilleure œuvre de charité locale depuis trois ans. Leur travail soutient des hôpitaux pour enfants locaux et nationaux.

Hogs for the Cause BBQ Festival démarre la saison des fêtes automnales dans la ville du Croissant. Le festival de cette année accueillera 85 BBQ Masters en compétition dans sept délicieuses différentes catégories.

Dégustez les fruits de leur labeur alors qu’ils s’affrontent pour les titres de Whole Hog (porc entier), Ribs (côtes), Pork Butt (palette de porc)/Shoulder (épaule), Porkpourri, Sauce, Fan Favorite (Favori des fans), et Fundraising Champion (champion du recueil de fonds). Le vendredi soir est la soirée convoitée du bacon et le samedi soir est l’événement principal. À ne pas manquer ni l’un, ni l’autre !

En plus du BBQ salé et d’une cause plus que digne d’intérêt, Hogs for the Cause, c’est aussi de la musique live sur trois scènes différentes à l’UNO Lakefront

Boudin, Bourbon & Beer

Boudin, Bourbon and Beer est un délicieux événement d’une journée pour vos papilles, créé par Emeril Lagasse pour recueillir des fonds pour sa fondation.

Co-présidé par Emeril et Chef Donald Link, Boudin, Bourbon and Beer réunit plus de 50 grands chefs, notamment John Besh, Hugh Acheson, Ed Lee et Frank Stitt, pour montrer les nombreuses diverses manières de cuisiner la saucisse de Louisiane. Il y a beaucoup de bourbon dans des cocktails spéciaux et Abita sert ses meilleures bières.

Le festival a lieu en automne, à Champions Square près du Mercedes-Benz Superdome. Les billets sont habituellement vendus en août. Il faut avoir 21 ans ou plus pour y participer. Cette délicieuse spécialité est originaire d’Europe occidentale et a été affinée à la perfection en Louisiane du sud. 

Dans les versions qui sont originaires du pays Cajun de Louisiane, le boudin est un plat de viande ressemblant à la saucisse dans lequel un mélange de porc et de riz est fourré dans du boyau de porc, avec de la viande de porc et des herbes. Ce plat peut être préparé de plusieurs façons et les chefs utilisent toute leur énergie créative pour présenter des plats appétissants pour le public.

Le boudin peut être doux ou épicé, et il est souvent fourré avec de la chair d’alligator, d’écrevisse ou de crevettes. Il est habituellement mijoté ou braisé à la perfection, prêt à être servi et dégusté. En plus de la restauration et des boissons incluses avec votre billet, il y a une scène avec de la musique et une piste de danse. Une autre activité populaire au festival, c’est la dégustation de cigares, proposée par les premières marques de tabac comme Nat Sherman de New-York.

Prenez une serviette et découvrez ces fameux plats de Louisiane…

1. BEIGNETSCe que c’est : Des morceaux carrés de pâte frite saupoudrés de sucre en poudre, habituellement servis par trois. Le beignet de base est fabriqué avec très peu d’ingrédients, mais on peut le trouver fourré avec des ingrédients salés ou sucrés dans les restaurants et cafés de Louisiane. Où les trouver : Le Café du Monde dans le Quartier Français de la Nouvelle-Orléans est la capitale mondiale officieuse des beignets. La Nouvelle-Orléans a même un Festival des Beignets (oui, c’est le paradis du sucre en poudre), qui a lieu en décembre, qu’il ne faudra pas manquer.

2. PO’BOYCe que c’est : Un sandwich en forme de sous-marin fait avec une sorte de baguette. Vous pouvez le commander « garni » si vous aimez votre po’boy avec de la mayonnaise, de la laitue, des condiments et des tomates. Où le trouver : Le Oak Street Po-Boy Festival à la Nouvelle-Orléans, qui se tient en novembre. Mother’s Restaurant, également à la Nouvelle-Orléans, sert des po’boys au roast beef avec un type de sauce qu’on appelle « débris ». Chris’ Po’boys à Lafayette fait partie des meilleurs restaurants dans le pays Cajun pour satisfaire vos envies de po’boy.

3. MUFFULETTACe que c’est : Un sandwich sur un pain rond composé de salami italien, de jambon italien, d’ail, d’une salade d’olives et de fromage. Vous les trouverez souvent servis dans pain entier, un demi ou un quart. Si vous en mangez un entier, mieux vaut avoir faim, ces sandwiches mesurent habituellement presque 30 centimètres de diamètre ! Où les trouver : Central Grocery dans le Quartier Français de la Nouvelle-Orléans, où le muffuletta a été inventé. Les visiteurs du nord de la Louisiane devraient essayer le légendaire sandwich « Muffy » chez Fertitta’s Delicatessen à Shreveport.

4. KING CAKECe que c’est : Un gâteau rond fourré à la cannelle, fabriqué avec une pâte nattée, couvert de glaçage et de sucre coloré, contenant un petit bébé en plastique. Les trois couleurs symbolisent la justice (violet), la foi (vert) et le pouvoir (doré).
Vous verrez des King Cakes dans les boulangeries et les épiceries de toute la Louisiane entre la fête des Twelfth Night et Mardi Gras. Où les trouver : Manny Randazzo’s King Cakes à Metairie est le Roi des King Cakes de Louisiane, mais vous pouvez en trouver dans les magasins de Shreveport à la côte et partout ailleurs. D’autres points de vente incluent Atwood’s Bakery à Alexandria, Daily Harvest Bakery & Deli à Monroe et Haydel’s Bakery à la Nouvelle-Orléans.

5. CRAWFISH ÉTOUFFÉE (étouffée d’écrevisse) — Ce que c’est : Un plat Créole à base de riz mijoté dans un ragoût de roux, écrevisse, herbes et légumes. Le roux (appelé un « roux blond » pour sa couleur plus claire que le type utilisé habituellement dans le gumbo) est un mélange de beurre et de farine, mixé avec du céleri, des poivrons et de l’oignon. Où les trouver : A la Nouvelle-Orléans, on trouve l’étouffée d’écrevisses au Bon Ton Café et chez Jacques-Imo’s. A part la ville du croissant, vous trouverez une délicieuse étouffée à The Chimes à Baton Rouge et chez Boudreaux & Thibodaux’s à Houma.

6. GUMBOCe que c’est : Un mélange irrésistible de riz, roux (beurre ou huile mélangé à la farine), fruits de mer ou viande, légumes, épices et souvent de l’okra. Il y a autant de variations de gumbo que de personnes qui le cuisinent, mais généralement, le gumbo du style créole incorpore des tomates et des ingrédients plus exotiques, tandis que le gumbo de style cajun comprend des viandes, poissons et épices locaux. Fait amusant : le gumbo est le plat officiel de Louisiane. Où les trouver : Vous trouverez du gumbo partout en Louisiane. Ceux de Rocky and Carlo’s à Chalmette ou Robin’s Restaurant à Henderson font partie des meilleurs de la Louisiane du sud. A la Nouvelle-Orléans, c’est au Restaurant Réevolution et au Gumbo Shop qu’on trouve les meilleurs.

7. BOUDINCe que c’est : Riz, porc et épices dans un boyau de saucisse fumée. Le boudin est servi en « chaînes » ou en boules, qui sont les cousins frits de la spécialité Cajun emblématique. Où les trouver : Earl’s Cajun Market à Lafayette sert de l’excellent boudin et des repas à l’assiette. Scott en Louisiane est la capitale du monde du boudin. On en trouve sur de nombreux menus de Louisiane.

8. ANDOUILLECe que c’est : Palette, épaule et graisse de porc, assaisonnées avec du sel, de l’ail et du poivre noir concassé. La véritable andouille est fumée sur du bois de pécan et du sucre de canne, ce qui lui donne un parfum sombre et sucré. Où les trouver : On peut trouver la véritable andouille de Louisiane à LaPlace. Jacob’s World Famous Andouille et Bailey’s Andouille en vendent à la livre.
En octobre, vous pouvez aller à LaPlace pour l’Andouille Festival, une extravagance qui se produit depuis plus de 40 ans.

9. JAMBALAYACe que c’est : La version créole de la paella espagnole, composée de poulet, de saucisse, de riz long-grain et d’une combinaison d’oignons, de poivrons et de céleri, appelée la « trinité ». Servi traditionnellement dans un gros caquelon noir, c’est l’un des plats signatures les plus épicés que vous trouverez en Louisiane. Où les trouver : Commencez par Gonzales, une ville connue comme la capitale mondiale du jambalaya, le Jambalaya Festival s’y tient chaque année en mai. Dwyer’s Café et Randol’s, à Lafayette, sont aussi des adresses sûres pour un bon jambalaya frais.

10. PRALINESCe que c’est : un bonbon au beurre et au sucre brun avec des noix de pécan, cuit dans un réchaud et séché sur du papier ciré. Les nonnes françaises ont apporté ces mignardises créoles à la Nouvelle-Orléans dans les années 1700. Où les trouver : Aunt Sally’s Pralines au Marché Français de la Nouvelle-Orléans est l’un des endroits les plus connus. »



N’hésitez pas à parcourir en plus de cette chronique le blog de Nathalie :
laventurelouisianaise.blogspot.com/2018/09/welcome-to-my-new-world.html


Crédits Photos : New Orleans Wine & Food Experience, Beignet Fest, GoNola.com, Flickr, New Orleans, NewOrleansLocal.com, AWOL – Junkee, Vimeo, 1857spirits.com, Hogs for the Cause, Babes & Beignets, Condé Nast Traveler, Lavender and Lovage, Taste of Home, Self Proclaimed Foodie, Tasting Table, NOLA.com, Acadiana Table, Jessica Gavin, Cafe Delites, Science of Cooking