Posted by
Actualités

Du Blues du Blues du Blues 

Du blues 
Là où le doigt enfourche 
Le bottleneck et glisse 
Ulysse des barrettes 
Le long du manche

Du blues 
Là où les larmes 
Épellent les misères 
Les chagrins d’amours

Du blues 
Ou les bagues en « agates 
The blues » 
Effleurent et tintinnabulent 
Le washboard 
Métallique comme 
Les couronnes 
Des bluesmen
De Louisiane

Du blues 
At the station 
Qui parle des aiguillages 
Qui trient les trains 
De l’amour ici 
De la haine ailleurs 

Du blues 
Un sommier grinçant 
Ou bien cette porte cochère 
Où nos langues 
S’échangèrent 
Des éclairs hot voltage 
Où nos corps se languirent 
De se lanciner 

Du blues 
Au gré des marées 
Que nous prîmes 
Comme le plaisir 
Qui nous aliène 
Amarres communes 
Carabinées  l’une à l’autre

Jacques Servia
Crédit Photo : DR