Posted by
Actualités

« Une fête de grenouilles avec des hommes écrevisses pour prolonger la place Eugène Leroy de la veille. Entre Hautefort et Chateau-L’évêque, les Crawfishmen ont rempli les sacs de blues, d’harmonica de Bâton Rouge, de mélodéon cajun et de guitare chicagoan. Un plein de « roots music » en ouverture de Mnop. L’accordéon de Fabio Izquierdo en thermomètre caniculaire, la rythmique de Charlie et Yann en ventilateur du fond du temps et la guitare de Loucas pour vriller le thermomètre. Le précieux groupe ne tranchera jamais entre le Celsius et le Fahrenheit, son thermostat d’ambiance propose d’autres unités de valeur faite de répertoire choisi, d’interprétations transcendées et d’empathie scénique. On finira avec certains de la bande à Villars le 11 aout. Entre temps, le MnopTour 2019 aura fait du chemin. Curtis Salgado dès Samedi à Saint Laurent… On the Road Again comme dirait quelqu’un…  »

Stéphane Colin