Posted by
MNOPerigord TOUR 2021

MNOP 20e édition, un anniversaire porté par des couleurs cuivrées aux rythmes métissés, fréquence transe vibratoire pour un été chaloupé aux sons multi-épicés. Shake it down ! 

Le blues faisait partie de la vie de Barnes à Benton, pendant sa jeunesse. Son père, qui lui a enseigné l’harmonica, était un harpiste blues. Les bons moments comme les pique-niques et autres réunions de famille tournaient autour du jeu d’harmonica des aînés et d’autres musiciens de blues régionaux, y compris Sonny Boy Williamson. En plus de l’influence de son père et de Williamson, Barnes s’inspire de Carey Bell et Lee Oskar.

Si sa carrière musicale n’avait pas abouti, un certain nombre de possibilités auraient été ouvertes au joueur d’harmonica blues et accordéoniste zydeco Bruce Sunpie Barnes. Grâce à ses capacités athlétiques qui lui ont valu une bourse de football à la Henderson State University en Arkansas, il a eu une brève carrière dans le football professionnel avec les Chiefs de Kansas City de la National Football League. Il a également étudié la biologie marine, une formation qui a conduit Barnes à travailler pour le National Park Service en tant que naturaliste. Des emplois d’acteur dans des publicités et sur des plateaux de cinéma hollywoodiens sont également venus au musicien. Pendant tout le temps qu’il a travaillé ailleurs, la musique a toujours fait partie de la vie de Barnes. 

Barnes, qui peut jouer sept instruments, en savait suffisamment sur sa carrière musicale pour se rendre compte que ce n’était pas le travail le plus fiable, en particulier en termes de salaire régulier. Quand il a fait le saut pour devenir un musicien professionnel, il a continué à travailler en tant que garde forestier au parc historique national et réserve de Jean Lafitte en Louisiane, où il a également servi en tant que naturaliste.

Le soir, il se retrouve sur scène à la Nouvelle-Orléans, travaillant avec des artistes comme le bluesman « Boogie » Bill Webb, la chanteuse Barbara George et le New-Orleans Blues Department Band. Il a ensuite créé son propre groupe, en s’inspirant d’un groupe de musiciens zydeco, basés à Lafayette. Avec Harold Ray Brown, ancien batteur de War, il a créé un autre groupe fin 1991 et l’a surnommé Sunpie & the Louisiana Sunspots. Barnes a dirigé le groupe à travers des performances dans des lieux tels que le 11e Festival international de clarinette de Martinique, le Juneteenth Festival de Houston et le New Orleans Jazz & Heritage Festival.

Cette année, pour MNOP, Sunpie partira en mini-tournée avec les Flyin Saucers !


Bloomington Buggies 2019 : 

— SAVE THE DATE! —

    • Jeudi 08 juillet : Agonac
    • Vendredi 09 Juillet : Montagrier
    • Samedi 10 juillet : Château du Bouquet, Sorges
    • Lundi 12 juillet : Sainte-Marie-de-Chignac
    • Mardi 13 juillet : Hautefort
    • Mercredi 14 juillet : Festival Relâche, Bordeaux
    • Jeudi 15 juillet : Brive
    • Samedi 17 juillet : Plaine de Lamoura, Boulazac-Isle-Manoire

Crédits Photos : Sunpie Barnes FB, New-Orleans Jazz Museum